Cancer du côlon : chaque jour, 23 nouveaux cas et 9 décès en Belgique – Conseils de prévention

 

Rester en bonne santé est notre vœu à tous. Contre les coups du sort, il y a les assurances hospitalisation... Mais, nous sommes bien d’accord : mieux vaut prévenir que guérir.

« Partager la connaissance permet de sauver des vies » est le leitmotiv de l’asbl Stop Cancer Côlon (Stop Darmkanker), groupe d’action fondé en 2010 par le Dr Luc Colemont, gastroentérologue. Sa mission ? Convaincre tout le monde que le dépistage précoce des polypes et du cancer du côlon fait baisser de façon drastique la mortalité.

Étant donné qu’il s’agit du 2e cancer le plus meurtrier et qu’il occasionne 4 fois plus de décès que les accidents de la circulation, je vous invite à lire cet article pour vous sensibiliser à la prévention, qui peut enrayer de nombreux cancers et sauver des vies.

Le cancer du côlon en quelques données saisissantes :

  • Chaque jour : 23 nouveaux cas et 9 décès en Belgique.
  • Un polype intestinal met en moyenne 8 à 10 ans pour évoluer en cancer.
  • > 90 % de chances de guérison en cas de dépistage précoce.
  • 15 % des patients souffrant d’un cancer de côlon ont moins de 50 ans.
  • 1 Belge sur 20 sera confronté un jour au cancer du côlon.
  • Il existe des tests d’autodiagnostic très simples pour détecter la présence de sang dans les selles. Ils sont disponibles en pharmacie.
  • Une coloscopie n'est pas douloureuse et les assurances hospitalisation remboursent généralement cet examen préventif.

Le dépistage précoce est important 

90 % des patients guérissent du cancer du côlon quand le diagnostic est posé tôt. Un mode de vie sain permet par ailleurs de réduire d’un quart le risque de développer la maladie. Malheureusement, une alimentation saine et l’exercice physique régulier ne suffisent pas à l’éliminer complètement. 

De plus, s’il y a des antécédents de cancer du côlon dans votre famille, il est important de consulter votre médecin afin de prévoir une coloscopie (ou colonoscopie) qui permettra de poser un diagnostic précis.

Prévention

Pour réduire le risque de développer la maladie :

  • Évitez le surpoids.
  • Fuyez le tabac.
  • Consommez de l’alcool avec grande modération. Mieux encore, n'en consommez pas.
  • Faites de l’exercice physique.
  • Privilégiez une alimentation riche en fibres.

Grâce aux dons, divers supports et partenariats, le Dr Luc Colemont consacre désormais 100 % de son activité à son association et donne chaque année plus de cent conférences en Belgique et à l’étranger.

-> Pour de plus amples détails, n’hésitez pas à consulter le site www.stopdarmkanker.be.